Le groupe consultatif

Le groupe consultatif national du Centre de collaboration nationale des méthodes et outils (CCNMO) fournit aux directeurs scientifiques et au personnel du Centre des connaissances, de l'expérience et des conseils judicieux.
Les responsabilités du groupe consultatif incluent :

Les membres du groupe consultatif sont :


Victor Akande

Victor Akande travaille pour le gouvernement du Nunavut depuis 2012 et occupe actuellement le poste de directeur général des opérations de santé au ministère de la Santé. Il occupait auparavant les fonctions de responsable principal de la prévention des maladies chroniques et des traumatismes dans le territoire et de directeur de la stratégie de santé publique. Avant de travailler au Nunavut, M. Akande était agent de priorisation des risques et spécialiste de la défense alimentaire à l’Agence canadienne d’inspection des aliments à Ottawa, où il a établi le profil de risque, la hiérarchisation et le classement des maladies d’origine alimentaire, en collaboration avec les autorités fédérales, provinciales et territoriales et des partenaires internationaux tels que le Service de sécurité et d’inspection des aliments de l’USDA. Avant de s’installer au Canada en 2004, il a été chef de projet pour un projet national de vaccination au Nigéria coordonné par un consortium d’organisations (UNICEF, Communauté économique européenne et gouvernement fédéral du Nigéria). M. Akanda a également travaillé dans le secteur privé en tant que gestionnaire chez Selcon Farms Limited. Victor Akanda est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de la Napier University, à Édimbourg, au Royaume-Uni; d’un doctorat en médecine vétérinaire (D.V.M.) de l’Université d’Ibadan, au Nigéria; d’une maîtrise en sciences de l’Université Dalhousie, en Nouvelle-Écosse; et d’une maîtrise en santé publique de l’Université de Waterloo, en Ontario. Il termine actuellement sa thèse de doctorat en promotion de la santé à l’Université de Maastricht, aux Pays-Bas. Il est membre de la Royal Society of Public Health du Royaume-Uni.

Olivier Bellefleur

Olivier Bellefleur est le responsable scientifique et administratif du Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé. Il s'est joint à l'équipe du Centre à titre d'agent de recherche en 2010 et a été nommé responsable du Centre en juin 2017. Comme agent de recherche, il a travaillé principalement dans deux domaines : l'éthique en santé publique et l'environnement bâti. Il a étudié en philosophie (B.A., UQAM ; M.A., Université de Montréal, scolarité de doctorat, Université McGill) et en sciences de l'environnement (M.Sc., UQAM). Il vit à Montréal, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Danielle Charron

Danielle Charron est coordonnatrice de la bibliothèque des services de la santé publique de la ville de Hamilton. Elle travaille dans la division de planification et amélioration d’affaires. Elle est membre de l'Association des bibliothèques de santé publique de l'Ontario, après été présidente de 2014 à 2015. Elle est également un membre du réseau de bibliothèques de santé du district de Hamilton. Son expérience de travail comprend agir en tant que Coordinatrice de recherche d’essai pendant son stage avec le Cochrane Effective Practice and Organisation of Care Group (EPOC). Danielle a une formation en sciences de la santé, en éducation et en sciences de l'information. Elle a combiné ces compétences au cours de son mandat en tant que courtière de connaissances dans le programme de mentorat en courtage de connaissances du CCNMO en 2015-2016.

Connie Clement
Connie Clement

Connie s’est jointe au Centre de collaboration nationale sur les déterminants de la santé (CCNDS) en janvier 2011. Connie était précédemment directrice générale de Social Venture Partners Toronto, un projet collaboratif de philanthropie, et de HealthNexus/Nexus Santé, le premier organisme de consultation en matière de promotion de la santé au Canada. Elle était directrice de la planification et des orientations auprès du Toronto Public Health lorsque six services de santé publique ont été fusionnés, et elle a récemment occupé des postes de gestion et d’intervention de première ligne dans le secteur de la promotion de la santé et de la santé sexuelle. Elle détient un B.Sc. en biologie/sociologie de l’Université Trent. Elle a joué un rôle important dans l’élaboration de projets innovateurs, notamment Women Healthsharing, des programmes de subventions communautaires, des tables rondes sur l’utilisation des pesticides, la prostitution et les politiques en matière d’alimentation.

Tracy Lovett
Tracy Lovett

Tracy Lovett est une infirmière-hygiéniste et consultante en lactation, certifiée par l'International Board. Elle travaille dans ce domaine depuis 2001. Elle est titulaire d'un baccalauréat en sciences infirmières de l'Université de Western Ontario et une maîtrise en sciences infirmières (M.N.) de l'Université Dalhousie. Elle est actuellement infirmière coordonnatrice avec la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits, Région de l'Atlantique, à Santé Canada aussi que professeure à temps partiel avec l'École des sciences infirmières de l'Université Dalhousie. Son expérience précèdent dans le domaine de santé publique était au niveau local en Ontario et en Nouvelle-Écosse. Tracy est actuellement responsable de la santé publique pour la Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits, Région de l'Atlantique, à Santé Canada.


Deborah Ann McNeil

Deborah Ann McNeil est la directrice scientifique pour le réseau clinique stratégique de santé de population, publique et autochtone et pour le réseau clinique stratégique de santé de la mère, du nouveau-né, de l'enfant et de la jeunesse à Alberta Health Services. Elle dirige également une équipe de scientifiques et associés de recherche qui utilisent des approches d'application des connaissances intégrées pour générer et traduire les preuves scientifiques d'importance pour la santé de population, publique et autochtone. Deb est professeure agrégé adjoint à la Faculté de sciences infirmières et au Cummings School of Medicine à l'Université de Calgary. Elle a obtenu un baccalauréat en sciences infirmières de l'Université de l'État de New York à Buffalo, et détient une MN avec spécialisation en soins néonatals et un doctorat avec spécialisation en épidémiologie de l'Université de Calgary. Deb a une expérience clinique de 25 ans en soins intensifs néonatals et a occupé des postes de recherche en santé maternelle et infantile et en santé publique de la population pour les 15 dernières années. La recherche actuelle de Deb se concentre sur la dépression périnatale et l'anxiété, le mesurage des inégalités de santé, la vaccination des enfants, et le soin pré/post-natal en groupe. Elle possède de l’expertise dans une variété d'approches de recherche, notamment les méthodes de recherche qualitative et épidémiologiques, ainsi que la synthèse et des revues systématiques de données probantes.


Natalie Moody 

Natalie Moody est directrice régional de promotion de la santé et prévention et gestion des maladies chroniques avec Eastern Health à Terre-Neuve. Natalie a complété un baccalauréat en éducation de la santé à l'Université Dalhousie et un M.H.S. (Promotion de la santé) de l'Université de Toronto. Elle travaillé avec Eastern Health depuis 20 ans. Auparavant, Natalie a travaillé dans les secteurs fédéraux, municipaux et bénévoles dans le domaine de promotion de la santé et de prévention. En 2016, Natalie a complété le cours « MED 6721 – Disease and Injury Prevention » avec la faculté de médecine à Memorial University of Newfoundland. Dans son temps libre Natalie profite des nombreuses activités extérieures et des sports avec sa famille et ses amis.


Andrew Papadopoulos

Andrew Papadopoulos est professeur agrégé et co-coordonnateur du programme de maîtrise ès santé publique à l'Université de Guelph. Il s'est joint au département de médecine des populations en juillet 2008.  Auparavant, il a été professeur agrégé et directeur de la School of Occupational and Public Health, à la Ryerson University, pendant quatre ans.

Il a également acquis de l'expérience professionnelle à titre de directeur exécutif de l'Association of Local Public Health Agencies, l'organisme qui représente les 36 conseils de santé de l'Ontario, pendant six ans et, auparavant, en travaillant pour l'Etobicoke Health Department pendant neuf ans.


Katrina Plamondon

Katrina Plamondon est une infirmière autorisée avec une formation clinique en soins intensifs et sensibilisation dans la rue, ainsi qu’une universitaire qui se concentre sur la recherche en santé mondiale et l'application des connaissances. Elle est actuellement chef de la pratique régionale pour la recherche et l'application des connaissances à Interior Health, où elle utilise son expertise en tant que facilitatrice et raisonneuse-systèmes pour permettre ceux à travers les systèmes de santé à utiliser et à faire plus de recherche dans le cadre de leur travail quotidien. Elle donne des cours et fournit des conférenciers invités sur la santé mondiale, la recherche, l'application des connaissances et de la politique de santé. Elle est activement impliquée dans les programmes et le leadership pour la Coalition canadienne pour la recherche en santé mondiale (CCRSM) depuis 2004 et copréside la Comité de politique et de plaidoyer de l’organisation. Elle est l'animatrice principale de la recherche fondée sur le dialogue sur les questions de gouvernance de la recherche, dont les résultats ont conduit au développement des principes CCRSM pour la recherche en santé mondiale 2015 centrées sur l'équité. Elle termine actuellement des études de doctorat à l'Université de la Colombie-Britannique Okanagan et elle est bénéficiaire du « Banting & Best Canada Graduate Scholarship » Sa recherche de doctorat explore les dimensions relationnelles des connaissances à l'action en recherche qui vise à lutter contre les inégalités de santé.


Sandra Song

Sandra Song est la directrice du département de santé publique à l'Université Concordia d'Edmonton. Elle a obtenu son doctorat en sociologie de l'Université de l'Alberta et possède l'expérience d’enseignement nationale et internationale. Elle possède une vaste expérience dans le gouvernement fédéral dans des domaines tels que la politique sociale et culturelle, et la politique de santé axée sur les groupes vulnérables. Ses intérêts de recherche actuels se concentrent sur la relation entre la santé publique et l'élaboration des politiques interprétatifs dans un large éventail de domaines, notamment la sécurité alimentaire ainsi que le développement des interventions holistiques aux défis de santé environnementale dans les réserves autochtones.

Mark-Andrew Stefan

Le Dr Mark-Andrew Stefan est diplômé en médecine de l'Université Queen's. Il a complété sa maîtrise en santé publique, puis sa résidence en santé publique et médecine préventive, à l'Université de Montréal. Depuis 2010, il œuvre auprès de la  Direction de santé publique du Centre intégré de santé et des services sociaux de Laval, à Laval, Québec, comme Médecin-conseil en promotion de la santé et prévention des maladies.

Depuis 2012, il a également accumulé plusieurs rôles dans le département clinique de santé publique, tel que chef du service clinique de médecine préventive et de surveillance de l’état de la santé, ainsi que chef des comités de l'enseignement et de la formation médicale continue. En tant que chargé d’enseignement de clinique à l’École de santé publique de l'Université de Montréal, il s’implique activement à partager sa passion pour la prévention tout en supervisant les étudiants de maîtrise et les médecins résidents en santé publique et médecine préventive.

Megan Ward
Megan Ward

Médecin-hygiéniste associée de la région de Peel, en Ontario, la Dre Megan Ward se spécialise en santé publique et en médecine préventive. Elle travaille dans le domaine de la santé publique à l’échelle locale depuis 26 ans et depuis les 10 dernières dans la région de Peel. Depuis 2007, elle s’occupe d’une priorité stratégique du service concernant la prise de décisions fondée sur des données probantes. De 2008 à 2010, elle s’est servie d’un programme Formation en utilisation de la recherche pour cadres qui exercent dans la santé (FORCES) de la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé pour lancer cette stratégie décennale.