Le cadre de référence GRADE pour évaluer la qualité des données probantes et la force des recommandations

Un résumé de

Guyatt, G.H., Oxman, A.D., Vist, G.E., Kunz, R., Falck-Ytter, Y., Alonso-Coello, P. et al. (2008). GRADE: An emerging consensus on rating quality of evidence and strength of recommendations. BMJ, 336(26), 924-926.

Pertinence pour la santé publique

La méthode GRADE est utile lorsqu’on répond à des questions qui portent sur des interventions, ainsi que lorsqu’il faut prendre des décisions fondées sur des données probantes et produire des recommandations. Élaborée à l’origine pour les interventions cliniques, la méthode GRADE vise à évaluer la qualité des données probantes des essais contrôlés randomisés et des études observationnelles.

Description

Le cadre de référence GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation) note la qualité (synonymes : confiance, certitude) des données probantes et la force des recommandations des revues systématiques et des guides de pratique clinique. En ce qui concerne la qualité des données probantes, les essais randomisés sont d’abord considérés comme étant de haute qualité et les études observationnelles, comme étant de faible qualité (dans une échelle allant de haute à moyenne, faible et très faible). La qualité peut être déclassée à cause d’un risque de biais, d’incohérences, d’un caractère indirect, d’imprécisions ou d’un biais de publication, ou gagner des points, le plus souvent en raison d’effets importants ou très importants. Le fait de connaître la qualité des données probantes peut aider à formuler des conclusions, et les recommandations sont ensuite classées comme étant fortes ou faibles. Le système GRADE reconnaît que la relation entre les données probantes et les recommandations est influencée par d’autres facteurs qui dépassent les données probantes, y compris les valeurs et les préférences des patients et l’équilibre entre les effets désirables et indésirables.

Accès à la méthode/à l’outil


Langue(s)

Anglais

Format(s)

Périodique

Coût

Aucun

Mise en œuvre de la méthode/de l’outil


Temps requis pour la participation ou l’exécution

Information non disponible

Ressources et/ou capacités additionnelles requises par la mise en œuvre

Oui. Un outil standard d’évaluation du risque de biais.

Étapes de l’utilisation de la méthode/de l’outil

Le système GRADE classe la qualité des données probantes et leur attribue un classement global pouvant être « données probantes de très faible qualité », « données probantes de faible qualité », « données probantes de qualité moyenne » ou « données probantes de haute qualité ».

Le classement de la qualité des données probantes dépend d’une synthèse de différents facteurs, dont l’un est le risque de biais. Un outil d’évaluation standard peut servir à déterminer le risque de biais dans les études individuelles colligées dans une revue systématique. Toutefois, il est important de noter que le système GRADE juge la qualité d’un ensemble de données probantes et non d’études individuelles.

Voici certains des facteurs qui influencent l’évaluation de la qualité des données probantes :

  • le risque de biais ou les limites de l’étude;
  • l’incohérence des résultats;
  • le caractère indirect des données probantes;
  • l’imprécision;
  • le biais des rapports;
  • l’ampleur des effets;
  • le gradient dose-réponse;
  • la direction des biais plausibles.

Lorsqu’on fait des recommandations à partir d’une revue systématique, on doit aussi considérer d’autres enjeux qui vont au-delà de la qualité des données probantes. Ceux-ci incluent l’équilibre entre les effets désirables (p. ex. une « santé » améliorée) et indésirables (p. ex. une réduction de la qualité de la vie), ainsi que les préférences et les valeurs des patients (p. ex. tous les patients choisiraient-ils l’intervention?). Lorsque les effets désirables et indésirables sont clairs, c’est-à-dire que les uns l’emportent nettement sur les autres, une recommandation forte peut alors être faite. Lorsque l’équilibre est serré entre les effets désirables et indésirables ou lorsqu’ils s’appuient sur des données probantes de faible qualité, des recommandations faibles sont alors généralement faites.

Voici certains des facteurs qui influencent la force des recommandations :

  • la qualité des données probantes;
  • l’incertitude concernant l’équilibre entre les effets désirables et indésirables;
  • l’incertitude ou la variabilité des valeurs et des préférences des patients;
  • l’incertitude concernant l’utilisation des ressources.

Qui est engagé dans la mise en œuvre

Le système GRADE de classement de la qualité des données probantes et de la formulation des recommandations dépend de l’équipe qui réalise la revue systématique ou la méta-analyse, laquelle pourrait aussi comprendre un bibliothécaire, des gestionnaires, des hauts dirigeants, des groupes d’experts ou de médecins, et des représentants de la communauté ou des patients.

Condition d’utilisation

© 2017 BMJ Publishing Group Ltd.

Caractéristiques de l’évaluation et de la mesure


Évaluation

A été évaluée.

Cette méthode a des avantages par rapport à d’autres systèmes de classement, notamment sa transparence, son caractère explicite, son intégralité et son utilité.

Validité

Sans objet

Fiabilité

Sans objet

Cote méthodologique

Sans objet

Développement de la méthode/de l’outil


Développeur(s)

Le groupe de travail GRADE, y compris les personnes suivantes :
G. Guyatt
Andrew Oxman
Gunn Vist
Regina Kunz
Yngve Falck-Ytter
Pablo Alonso-Coello
Holger Schunemann

Méthode de développement

Le système GRADE a été conçu par un groupe largement représentatif composé de concepteurs de lignes directrices de partout dans le monde.

Date de sortie

2008

Personne contact / source

G. Guyatt
Groupe de recherche CLARITY
Université McMaster
1200, rue Main Ouest
Hamilton (Ontario) L8N 3Z5
Courriel : guyatt@mcmaster.ca

Ces sommaires sont préparés par le CCNMO afin de condenser la matière et offrir un aperçu des ressources figurant dans le Registre des méthodes et outils, et pour fournir des suggestions quant à leur utilisation dans un contexte de santé publique. Pour plus d’information sur une méthode/un outil mentionné dans le sommaire, consultez les auteurs/développeurs de la ressource d’origine

Ressources

Titre de la ressource primaire GRADE: An emerging consensus on rating quality of evidence and strength of recommendations
Fichier joint Aucun
Lien Web
Référence

Guyatt, G.H., Oxman, A.D., Vist, G.E., Kunz, R., Falck-Ytter, Y., Alonso-Coello, P. et al. (2008). GRADE: An emerging consensus on rating quality of evidence and strength of recommendations. BMJ, 336(26), 924-926.

Type de ressource Article de revue
Format Périodique
Coût de l’accès Aucun.
Langue Anglais
Condition d’utilisation

© 2017 BMJ Publishing Group Ltd.

Titre de la ressource supplémentaire GRADE: What is “quality of evidence” and why is it important to clinicians?
Fichier joint Aucun
Lien Web
Référence

Guyatt, G.H., Oxman, A.D., Vist, G.E., Kunz, R., Falck-Ytter, Y., Schunemann, H.J. (2008). GRADE: What is “quality of evidence” and why is it important to clinicians? BMJ, 336(3), 995-998.

Type de ressource Article de revue
Format Périodique
Coût de l’accès Aucun.
Langue Anglais
Condition d’utilisation

© 2017 BMJ Publishing Group Ltd.

Avez-vous utilisé cette ressource ? Partagez votre histoire!